COMPTE RENDU DE LA

CONFERENCE BITUME FUMEES ET SANTE

 

Sujet tabou mais enfin porté au grand jour par la coordination nationale d'information et de défense sur la pollution par les centrales d'enrobés routiers le 7 Juin 2014 au sein du Cloître des Récollets à Metz.

 

Comprendre l'impact sur la qualité de l'air et la santé causé par les rejets de fumées des centrales d'enrobés c'est aussi toucher du doigt l'origine de la caution sans précédent donnée au bitume qui place un tel poison au dessus de tout soupçon : tel est le travail d'information indépendante de cette coordination nationale. Le compte rendu apportera aux lecteurs un premier éclairage indépendant.

 Pour en savoir plus sur la coordination nationale « Bitume Santé » : consulter le site  http://www.bitumesante.org

 

 

 

13 OCTOBRE 2013

INAUGURATION DE LA STELE DES GUEULES NOIRES, TRIEUX

 

Trieux_stelle_des-gueules-jaunes-a-fleur-de-pierre

© photo DR

Et le Haut-Fourneau de Longwy ?

  • Qu'en faites-vous Mme Filippetti, Ministre de la Culture et élue de Lorraine ?

  • Qu'en faites-vous M. Eckert, Député de Longwy ?

hommage mineurs de charbon  longwy en 2004_1

Le gueulard du Haut-Fourneau : pièce située au dessus du HF comme le couvercle d'une cuisinière

 

COMMUNIQUE ASSOCIATION

POUR LA VALORISATION DU HAUT-FOURNEAU (VHF)

 

COMME PRÉVU LE DÉNI DU PATRIMOINE INDUSTRIEL SE POURSUIT POUR LE HAUT-FOURNEAU D'HERSERANGE PAR LE MANQUE D'OBJECTIVITÉ DE LA PRESSE LOCALE, PAS UN MOT POUR LUI EN CES JOURNÉES DU PATRIMOINE.

LE HAUT_FOURNEAU UN SIÈCLE D'HISTOIRE  EST DEVENU UN SUJET INTOUCHABLE ET  CONFISCATOIRE DE L'ESPACE GOLFIQUE OU TRAINENT AUSSI DANS LES HERBES FOLLES LAISSÉS À L'ABANDON LES AUTRES OUTILS DE TRAVAIL POURTANT PRÉVUS CONSERVÉS COMME LE H-F DANS LE PROJET INITIAL DU GOLF.

ALORS QUE POUR LE H_F SA VALORISATION PAR UNE OEUVRE D'ART POURRAIT S'ENVISAGER ENTRE AUTRES NOMBREUSES IDÉES Y COMPRIS D'ANIMATION,  PLÛTÔT QUE  DE  LE LAISSER ALLER MALGRÉ SA RÉSISTANCE À SON POURRISSEMENT ASSURÉ PUISQUE SANS AUCUN SOINS PALLIATIFS DEPUIS 22 ANS.

UNE HONTE À LA MÉMOIRE DES  SIDÉRURGISTES DE CE BASSIN QUI EN ONT FAIT SA RICHESSE, ILS VOUS EN  REMERCIENT

CELUI QUI N'A PAS DE PASSÉ N'A PAS D'AVENIR

R MOLLI

View the embedded image gallery online at:
http://apequa.org/generalites?id=5#sigFreeIdd59a14ed45

 

 

 

APE communique

L'Association de protection de l'environnement de St-Etienne lès Remiremont vous fait part du courrier adressé à Monsieur le Préfet des Vosges.

 

Suite au rapport explosif du 11 septembre 2013 de l'Agence Nationale de Sécurité Sanitaire reconnaissant (enfin) le bitume comme cancérogène, l'Association demande la fermeture définitive de la centrale d'enrobage implantée sur la commune de St-Etienne lès Remiremont.

Cette exploitation rejetant des fumées toxiques (notamment des HAP) et nauséabondes sur toute l'agglomération romarimontaine, met en danger les personnes exposées....

Pour en savoir plus :

 

 

 

 

44 associations environnementales

demandent le report du débat sur l’enfouissement des déchets nucléaires dans l’Est de la France (projet CIGEO)

en cohérence avec le débat sur la transition énergétique

 

 


Au premier semestre 2013, deux débats publics cruciaux pour l’avenir énergétique de la France, sont programmés :

- le débat sur la transition énergétique qui doit inclure la problématique de la production d’électricité nucléaire
- et le débat sur le projet d’enfouissement des déchets nucléaires les plus dangereux (HA et MAVL : Haute Activité et Moyenne Activité à Vie Longue) dans l’Est de la France, à BURE (projet CIGEO).

Selon les calendriers initiaux, ces deux débats devraient se passer en même temps.
Ce déroulement est absolument incohérent puisque la quantité de déchets à venir dépend nécessairement des objectifs et orientations de production d’électricité nucléaire fixés en amont.

Par ailleurs, cette concomitance est un frein à la participation citoyenne, qui fait partie intégrante des processus décisionnels.

C’est pourquoi, il y a trois semaines, 44 associations environnementales ont adressé à M. François Hollande, Président de la République, un courrier demandant que le débat sur le projet d’enfouissement des déchets nucléaires (projet CIGEO) soit logiquement reporté après la loi de programmation de la transition énergétique.

Aujourd’hui, n’ayant pas eu de réponse à cette requête et considérant que la Commission Nationale du Débat Public vient d’annoncer que le calendrier initial devrait être maintenu (débat CIGEO entre le 15 mars et le 15 juillet), nous en appelons à nos élus, aux associations et ONG, à la presse et à toutes les forces vives de la citoyenneté afin que notre requête puisse être entendue et prise en considération par les autorités.

Si ce report n’est pas obtenu, ces 44 associations ne participeront pas au débat public sur le projet CIGEO.